Biographie Livres ou romans historiques Romans policiers Romans et romances Livres divers contact

Marie-Bernadette Dupuy est un auteur qui aime la diversité. Elle a déjà écrit plus d'une vingtaine d'ouvrages, abordant avec la même aisance les biographies historiques, les mystères du surnaturel, les intrigues policières, les romans d'amour, sans oublier les romans du terroir.
Également responsable du magazine Promenades, membre de l'Association française des journalistes et écrivains de Tourisme, elle n'a jamais cessé de mettre à l'honneur les beautés du Sud-Ouest. Elle aime réunir autour d'elle poètes et artistes, amoureux d'histoire et écrivains, tous animés d'un même désir : écrire, communiquer, être publié. Jamais à court d'idées, alors jeune femme, elle a organisé plusieurs soirées-expositions en hommage à Romy Schneider comportant environ 800 photos dont certains portraits - peu connus - de la comédienne.

Jean-Paul Malaval, auteur de la préface de son dernier ouvrage L'Orpheline  du Bois des Loups, parle de l’auteur en ces termes : « Marie-Bernadette Dupuy est un phénomène… Jugez plutôt : des intrigues policières, une monographie sur la Charente, des romans historiques, des sagas de terroir… Vous n'avez qu'à lui suggérer, elle vous l'écrit en un temps record ».


Souvenirs d'enfance comme un hommage
à ceux que nous avons tant aimés...
Et aussi, une galerie de portraits de famille comme un clin d'oeil à tous ceux que j'aime.

Marie-Bernadette, née à Angoulême il n'y a pas si longtemps… a vécu une enfance rêveuse, bercée par la douceur de sa mère Renée et de sa grand-tante Gabrielle, "son ange gardien". L’absence de son père, militaire de carrière, se fait pourtant cruellement sentir. Adolescente, certains propos sur la généalogie familiale l’intriguent. Son  arrière-grand-mère aurait – selon certains dires- appartenu à une très noble famille et son mari était apparenté à une famille qui habitait le château d'Azay-le-Rideau, en Touraine. Quel beau matériau pour rêver ! De cette époque date sûrement son goût pour les histoires de toutes sortes que l'on écoute ou que l'on invente pour s'évader, pour trouver une autre couleur à la vie. Il n'en faut pas plus, parfois, pour créer un écrivain.

Un beau jour, les Charentais, puis la France et même nos voisins européens découvrent Marie-Bernadette Dupuy à travers ses premiers livres aux thèmes variés : de Sissi à Lady Diana en passant par Katia Dolgorouky, Astrid, reine des Belges, son fils le roi Baudouin…

À propos de son premier ouvrage sur Sissi, Marie-Bernadette confie volontiers l’extraordinaire concours de circonstances qui l’amena à écrire ce livre. Tout d’abord, elle avoue que son goût du rêve lui vient de sa mère qui lui racontait de charmantes histoires… dont celle d’Élisabeth d'Autriche. Fascinée, l’auteur avait déniché un petit portrait de cette mythique impératrice la montrant les cheveux tressés et constellés d'étoiles. Ceci devint un véritable talisman qui l’accompagna toute son enfance.

   

Ainsi, à la mort de sa mère, elle décide de rédiger une biographie de Sissi. Entourée de son père, de son époux et de son fils qu'elle adore, Marie-Bernadette part donc en Autriche. Et, par le fait du hasard, elle rencontre en Bavière Walburga de Habsbourg, fille d'Otto de Habsbourg. 

Walburga de Habsbourg la fait entrer dans son cercle familial. Cette illustre famille va lui communiquer les coordonnés des descendants en ligne directe de l'impératrice Élisabeth, entre autres, celles de Rosemary de Habsbourg - petite-fille de Sissi -, de l'empereur François-Joseph et de ses enfants. Au cours d’un second voyage, une amitié indéfectible va s’installer entre l’auteur et les Habsbourg.

Passionnée par cette lignée célèbre, Marie-Bernadette publie trois romans sur ce thème: Femmes impériales, Sur les traces de Sissi, l'Ange de Wallsee (l'histoire inédite de Marie-Valérie, la dernière fille de Sissi) et enfin l'album des films :Sissi-Romy. 

C'est également le début d'une assez longue série d'ouvrages historiques Alexandre II - Katia Dolgorouki ; Bien-aimée Astrid, le roman d'une reine ; Sissi-Diana, un face-à-face au-delà du temps, Portrait d'un roi au grand cœur, Baudouin de Belgique ; Victoria, Eugénie, Sissi et un dernier ouvrage historique sur un célèbre poète : Les belles heures charentaises d'Alfred de Vigny.

 

 

Cependant, elle ne va pas en rester là. Après avoir dédicacé ses livres hors de nos frontières, elle regarde sa terre natale d'un œil amoureux, et une nouvelle idée germe dans son esprit fantasque : créer une série policière qui mettrait en valeur sa région aux mille trésors, la belle province d'Angoumois, sa campagne, ses villages…
Quoi de plus naturel, donc, que d’imaginer une jolie inspectrice venue de Bretagne - Maud Delage - qui, flanquée de deux sympathiques collègues, allait pister le crime en terre charentaise. Ainsi naquirent le beau ténébreux Irwan Vernier - lui aussi breton - et le jovial Xavier - l'historien de service - dont le rôle, au fil de l'action, est de mettre en valeur les richesses des sites servant de décor à l'intrigue.

Avec ce coup d'essai, Marie-Bernadette réussit un coup de maître. Ses "polars régionaux", selon ses propres termes, emportent l'adhésion de ses compatriotes. Des amis "acteurs" viennent même la soutenir lors de ses dédicaces. Un geste sympathique !

Mais cela ne lui suffit pas ! Sans doute n'a-t-elle pas fait assez pour son terroir… Elle devient responsable de Promenades, une parution qui date de 1991. Ce magazine a pour but la découverte et la mise en valeur du patrimoine charentais. Cette démarche donne vie à « Douce Terre de Charente » et « Promenades et Randonnées en Charente », tomes 1 et 2. Ces ouvrages touristiques sont abondamment illustrés et fort bien documentés. 
Ces parutions donneront naissance, dans tout le département concerné, à de nombreuses conférences-spectacles agrémentées d’un diaporama.


Femme pleine d'énergie, Marie-Bernadette ne pose pas sa plume pour autant. Elle signe deux nouveaux récits consacrés aux faits paranormaux : une Seconde Chance et l'Enfant perdu
Après toutes ces aventures littéraires et touristiques, notre écrivain se tourne vers d'autres paysages. 
Un département voisin ou presque, la Corrèze, la fascine. La voici, visitant ce pays qui a su la séduire, et une idée jaillit. 
Cette fois, Marie-Bernadette part à la rencontre des habitants d’un village corrézien et étudie de nombreux documents historiques. Enfin prête, elle se lance dans l’écriture d’un roman de terroir dont l’héroïne sera Marie, l’Orpheline du Bois des Loups. Édité par les Editions JCL  au Québec, ce livre sera  repris par le club France-loisirs et les Presses de la Cité. Cet excellent témoignage sur la vie dans nos campagnes offre une traversée du siècle dernier et témoigne de la vie rude des femmes d'autrefois. Suivront d'autres ouvrages de qualité...

Autant de rendez-vous littéraires à ne pas manquer avec Marie-Bernadette Dupuy, romancière dans l'âme, qui écrit d'une plume sensible les bouleversements du cœur.

Ah ! J’oubliais : Marie-Bernadette m'a demandé de transcrire, en guise de « mot de la fin », ces  quelques lignes qui lui tiennent  à cœur. Les voici ; méditons-les, ce sont des paroles sincères! Je lui laisse la parole. Bien à vous.

Ann-Laure Wonder.

 

« J'aimerais ici adresser un petit message à tous : en cette époque si difficile, sachons rester charitables, fraternels ; ouvrons nos cœurs à la détresse d'autrui...

Oublions un peu de juger les gens sans les connaître, sans savoir quelles souffrances ils peuvent cacher ; essayons de mieux comprendre notre prochain... Après un parcours parfois difficile, c'est ainsi que j'essaie de vivre ! »

Marie-Bernadette Dupuy